Posts Tagged 'élections'

Des Pirates au Parlement

C’est ce jeudi qu’avait lieu la rentrée de la Berliner Abgeordenetenhaus, la Chambre des Députés de Berlin. Le 17ième parlement berlinois compte 149 sièges pour les 5 prochaines années, y compris un caucus de 15 députés du Piratenpartei.

À eux seuls, ces 15 ont mobilisé une bonne partie de l’attention. D’abord par le simple fait qu’il s’agit du plus fort succès électoral d’un parti pirate, ensuite parce que la tenue vestimentaire ne soit pas exactement au goût du décorum parlementaire et parce qu’ils ont, d’emblée, exigé plus de droits pour les plus petits caucus et les députés individuels.

Ces politiciens nouveau genre n’aiment pas la cravate, sont déçus de ne pas pouvoir manger pendant la session et restent accrochés à leurs iPhone afin de tweeter en direct, souvent de façon bien irrévérencieuse, ce qui se passe dans l’ancien parlement prussien. N’ont-ils pas promis la transparence totale?

L’arrivée du parti dans un parlement permet également d’en savoir un peu plus sur son orientation idéologique. Mon scepticisme à l’égard du libertarianisme du parti semble confirmé: le caucus pirate est déçu de prendre la place du FDP, à la droite de la CDU. Leur place de choix? À gauche, entre les Verts et Die Linke. Un choix refusé par le SPD qui ne voulait pas se tasser à droite dans l’hémicycle. Pour la petite histoire, sachez que le programme électoral ne penchait pas exactement du côté droit: repas scolaires gratuits, transport en commun gratuit et sous propriété municipale, salaire minimum, etc.

Je termine ici sur quelques statistiques sur la composition de la nouvelle chambre, vous faisant remarquer au passage que le Berliner Morgenpost a réussi à me faire sacrer. Quand je dis que derrière chaque Allemand se cache un irréparable nationaliste… Le journal fait la manchette ainsi « Les Berlinois sont une minorité au parlement berlinois ». Que voulez-vous chers amis de Springer Verlag, les « de souche » ne sont que 23% des 3.4 millions de Berlinois, aussi bien vous faire à l’idée!

Répartitions des sexes: H 65.1% F 34.9%. Le plus gros contingent féminin est chez les Linken, le plus petit chez les Pirates.
Avocats, professeurs et « political scientists »: les trois professions les plus courantes.
Les députés sont âgés entre 19 et 73 ans, une moyenne de 45.

Chaises musicales à Christiansborg

Il y a de quoi rire en lisant les dernières nouvelles sur Naser Khader: il annonce ce lundi qu’il quitte le parti qu’il a lui-même fondé, Liberal Alliance, parce que celui-ci est rendu trop à droite. Non, mais… Il n’avait qu’à garder le contrôle de la plateforme économique, et non pas la confier au libertarien Anders Samuelsen s’il ne voulait pas que ça arrive!

Alors, après avoir « chiâlé » contre les « vieux partis », Khader demande de joindre Venstre ou De Konservative – les deux partis du gouvernement.

Naser Khader a commencé sa carrière politique au sein du parti de centre Det Radikale Venstre, soit le même parti que le député aujourd’hui indépendant Simon Emil Ammitzbøll, sur le point de fonder son propre parti suite à des désaccords avec la chef Radikale Margrethe Vestager. Borgerligt Centrum, le nouveau parti, sera probablement très semblable à De Radikale, tout comme l’était Liberal Alliance avant l’arrivée de Samuelsen.

Comme je disais hier en discutant avec min ven, on a plus à faire avec une bataille d’égos que d’idées. Après tout, tant Liberal Alliance que Borgerligt Centrum s’affronteront pour des miettes aux prochaines élections danoises. Aux élections de 2007, Ny Alliance a obtenu 2,8% des voix et 5 sièges et les derniers sondages lui donnent…0,5% alors que, dans les derniers mois, l’équipe originale est presque toute partie et le parti est officiellement devenu libertarien avec son nouveau nom.

DR Politik

Le peuple a parlé

Moi qui m’attendait à un long suspense, je suis déçu. En même pas deux heures, tout est réglé – la minorité conservatrice est plus forte, mais le Canada vient d’élire son troisième gouvernement minoritaire de suite. Est-ce dire qu’on se de retour aux urnes dans 2 ans? Avant? Ouf!

N’empêche que ce n’est pas si mal. Les Canadiens ont dit à Stephen Harper « On te donne un peu plus de corde, we’ll see ». Les Conservateurs ont donc encore besoin de temps pour convaincre les gens de l’Est de leur faire confiance totalement – en particulier en raison des questions sociales.

J’ai voté PCC, principalement par dégoût pour l’obscurantisme du candidat bloquiste de mon comté. Par contre, j’ai les dix doigts croisés pour que personne n’amène un agenda conservateur social au parlement. Ce n’est pas un domaine où je me plais à voir l’État. Cela dit, détestant les méthodes duplessistes de Jean-Pierre Blackburn, il n’aurait suffit que de 30 km pour que je vote Bloc!

Le Bloc est étrangement récompensé. On a longtemps répété que les Québécois détestent les campagnes de salissage à l’américaine, mais voilà que les troupes de Duceppe remportent 50 sièges en n’ayant fait que ça pendant 35 jours! Le parti a perdu des plumes dans mon estime, sans compter qu’il m’arrive de me poser des questions sur les buts et les orientations du parti (sans toutefois contester son existence comme le fait Michael Fortier).

Je pensais bien que le NPD allait monter au-delà de 40 sièges, avec tout ce qu’on disait sur Stéphane Dion. Parlant de lui, je ne pense pas qu’il reste bien longtemps. Les Libéraux n’aiment pas les chefs qui n’emménagent pas au 24 Sussex.

Mais je vais m’ennuyer de lui une fois que Justin Trudeau aura pris sa place. Quel pelleteux de nuages! Sans compter qu’il ne fait que parler de son père, un peu de personalité ne lui ferait pas de tort.

Le « redneck » du Bloc

Depuis le début de la campagne électorale, Gilles Duceppe et son parti n’ont pas cessé de nous rabattre les oreilles sur le supposé obscurantisme des Conservateurs. Le meilleur exemple étant sa montée de lait contre la candidate membre de l’Opus Dei, et je ne vous apprendrai rien en vous disant que chacun de ses discours rappelle combien, avec les projets de loi C-484, C-10, leur opposition au mariage homosexuel, les Conservateurs veulent nous ramener en 1950 et que le Bloquistes sont les seuls représentants des « valeurs québécoises ».

Cet avant-midi, j’étais en voiture avec ma mère et elle m’a soudainement demandé:

– Le vieux bonhomme, c’est-tu voter pour Gilles Duceppe?
– Oui
– Mais il m’énerve ce vieux là! C’t’un maudit borné de moyen-âge… Il est contre le mariage gay pis l’avortement. T’aurais du l’entendre la fois qu’il a passé à la tv! Tu peux être sur que m’en va te le faire débarquer.

Là, ça m’est revenu. Je me souviens des commentaires publiés dans le journal Le Quotidien a l’effet qu’il faisait passer les gens du Saguenay pour des intolérants.

De mémoire, quelques bloquistes avaient aussi voté contre le projet de loi légalisant le mariage entre conjoints de même sexe. Sans oublier que, derrière les portes closes, il n’est pas certain que tous les militants soient aussi open que la ligne de parti le dit! Ainsi, j’espère que Gilles Duceppe sait que des gens de son propre parti, celui des « valeurs québécoises », partagent les mêmes opinions « morales » que ceux qu’on appelle les « fondamentalistes » qui, soi-disant, contrôlent l’agenda du PCC.

Dire, qu’en plus de ça, Robert Bouchard fait sa pub sous le thème « Un souverainiste à la défense des valeurs des gens d’ici »…oops

Mais, bottom line, dans Chicoutimi-Le Fjord, ne pas voter pour un « redneck », c’est ne pas voter pour le Bloc!


août 2017
D L M M J V S
« Sep    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Catégories

Mises à jour Twitter


%d blogueurs aiment cette page :