Posts Tagged 'ue'



La presse grecque blasphème ma ville

Après le non de l’Allemagne au bailout de la Grèce, les journaux d’Athènes s’en prennent à coeur-joie contre l’Allemagne. Les insultes pleuvent, y compris dans ce montage photos franchement de très mauvais goût, qui est supposément publié en réponse à la couverture du Fokus montrant Aphrodite faisant un doigt d’honneur « Le fraudeur de l’Euro ».

Mais faut pas charrier non plus, on dit ici dans l’article que ça s’est rendu aux ambassadeurs.

Jeter l’argent par les fenêtres

DR s’intéressait hier à ce que j’ai fréquemment dénoncé, en Allemagne, comme étant la plus grande hypocrisie des pays d’Europe.

On vous offre une éducation universitaire aux frais des contribuables mais si vous voulez rester pour devenir un de ces dits contribuables, pas question. Vous êtes un méchant voleur de jobs!

Dansk Erhverv considère que c’est jeter de l’argent par les fenêtres, constatant que 70% des étudiants étrangers quittent dès l’obtention de leur diplôme. Comme pour l’Allemagne, un diplômé a un certains temps pour se trouver un travail lié à son domaine, sinon c’est la porte. On propose, pour les étudiants du tiers-monde (les autres, mangez de la merde!), d’augmenter la période à 3 ans.

Mais que personne ne se fasse d’illusion. Tant et aussi longtemps que l’Union européenne essaiera de rester Ausländerrein (oui, c’est ma gueule sale d’immigrant frustré qui a inventé ce mot tiré du terme nazi « Judenrein »), la seule réponse à ce problème sera de faire payer les études aux étrangers et non pas, comme le suggèrent les patrons danois, « d’utiliser cette main d’oeuvre formée chez nous ».

DR

NEIN!

Un État incapable de balancer son budget, de diminuer sa dette, n’a pas à sortir un autre du trou.

Voilà, en une phrase, ce que je pense de la possibilité d’un bailout de la Grèce par l’Allemagne et le reste de la Zone Euro.

C’est encore plus absurde que sauver des entreprises mal gérées. Mais surtout, encore plus absurde quand on remarque que les Grecs eux-mêmes ont peu l’air de vouloir réparer leurs finances. Comment, dans ce cas, prétendre sérieusement vouloir les sauver? On pourrait même ajouter un peu d’hypocrisie, considérant l’attitude de l’UE à l’égard de l’Islande…

BBC
BBC
BBC

Ólafur Ragnar Grímsson s’explique

Après avoir fui les médias toute la journée, le président a donné une entrevue à Jeremy Paxman à Newsnight sur BBC Two.

Visir.is donne le lien de YouTube…

Et vous savez quoi? Je l’écoute et je suis d’accord. Je ne suis pas encore convaincu que ce soit réellement à l’Islande de payer, mais au moins, au moins, que la décision soit prise par un référendum est la meilleure chose: les Islandais ne pourront jamais dire que le gouvernement leur a enfoncé dans la gorge des politiques d’austérité qu’ils n’ont pas voulu.

Médiation d’Ottawa demandée

Selon Visir.is, le Parti du Progrès exige que la question d’Icesave soit réglée via la médiation d’un tiers parti – le Canada ou l’UE.

Il s’agit certes d’une bonne idée, cependant je m’oppose à ce que l’UE soit choisie car elle est tout sauf un « tiers parti » dans cette affaire – les Pays Bas et la Grande Bretagne étant membres, et l’Islande désirant y adhérer.

Le populisme crasse de Londres et La Haye

Olafur Ragnar Grimsson n’avait même pas fini de parler que les ministres britanniques et néerlandais des finances étaient déjà devant les micros pour réclamer « leur » argent, affirmant sur un ton presque menaçant que l’Islande ne pouvait se défiler de ses obligations envers les épargnants floués.

Lorsque les milliers de Britanniques et de Néerlandais se sont laissés séduire par les taux d’intérêt à 10% d’Icesave, l’Islande – comme l’UE – assurait les dépôts bancaires à la hauteur de 20000€. C’était le contrat, on présumait que le déposant assumait le risque des sommes supplémentaires.

Une fois la crise bancaire survenue, l’assurance-dépôt a été augmentée à 100000€ et on a exigé que l’Islande se conforme à cette nouvelle règle même si ce n’étaient pas les conditions de départ. En sortant leur argent de l’Union européenne, les gens sont réputés accepter les risques que cela comporte.

Bien sûr, c’est un drame de voir ses placements fondre mais je crois que c’est manquer de prévoyance que de tout mettre ses oeufs dans le même panier. De plus, plusieurs n’ont sans doute pas porté attention au fait que le taux d’intérêt élevé pouvait signifier risque élevé.

On parle de 5 milliards de dollars US mais, entre vous et moi, je doute que le nombre de détenteurs de comptes chez Icesave constitue une masse critique assez importante pour déstabiliser politiquement la Grande-Bretagne et les Pays Bas. Sauf que, une fois que cela a été montré comme étant un scandale de la plus haute importance, les politiciens ont trouvé bon ton de surfer sur la vague et frapper sur ce petit pays insignifiant qu’est l’Islande.

Surtout que ça venait conforter l’agenda des bail-out.

Surtout que le gouvernement britannique, par le biais des dizaines de municipalités qui avaient placé de l’argent chez Landsbanki, est lui-même juge et partie dans cette affaire.

11:00, l’heure de vérité

C’est dans moins de 6 heures que le président de l’Islande fera part de sa décision, à savoir s’il signe ou non la « Loi Icesave » sur l’indemnisation des épargnants britanniques et néerlandais, floués lors de la crise financière.

Plus de 62000 Islandais ont signé une pétition et plus de 70% des répondants à un sondage se sont déclarés opposés à ce que les contribuables islandais indemnisent ceux qui ont perdu de l’argent investi dans des banques privées. Adoptée tard dans la soirée du 30 décembre par 33 voix sur 30 à l’Althing, la loi a été votée sous le cri, anonyme, « trahison » dans sa salle du parlement.

Dans son allocution du Nouvel An, Olafur Ragnar Grimsson a fait une allusion à peine voilée à son refus: « cette jeune république » a besoin de plus de démocratie directe. La constitution islandaise exige un référendum si le président refuse de sanctionner une loi.

S’il refuse de signer, il est conséquent avec ses paroles prononcées cet automne, voire avec son passé de politicien de gauche anti-business. Mais, ce faisant, il tourne également le dos à ses anciens compagnons puisque le gouvernement actuel est issu de son ancien parti. Pour les conséquences à l’international, je laisse le Financial Times, Le Monde et le NRC vous l’expliquer.

Visir
Mbl

Il va sans dire que derteil sera branché sur la télévision islandaise même à 6 heures!

COP15: Les indésirables

Comme tout évènement organisé par l’ONU, le COP15 a son lot d’invités plus ou moins recommandables qui se promènent en toute impunité. En témoigne, par exemple, la liste des invités au dîner d’État donné par la Reine.

À Téhéran, DR est allé interviewer le président Ahmadinejad.

La présence de Robert Mugabe a été d’autant plus controversé qu’il est interdit de séjour dans l’UE.

Quant à Hugo Chavez et Evo Morales, ils ont été chaleureusement applaudis lors d’une soirée socialiste au Valby Hallen.

C’est discutable

Jürgen Rüttgers est le ministre-président CDU de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie (Nordrhein Westfalen = NRW). Le 26 août dernier, parlant du transfert des activités de Nokia de Bochum vers la Roumanie, il a dit:

« À la différence des travailleurs de la Ruhr, les Roumains n’arrivent pas à 7 heures pour le premier shift et restent jusqu’à la fermeture. À la place, ils arrivent et partent quand ils veulent et ne savent pas ce qu’ils font »

Il n’en a pas fallu plus pour que les accusations de racisme pleuvent, et qu’on réplique en disant que le MP n’a voulu que défendre des emplois allemands perdus, mais là n’est pas la question selon moi.

Si je n’adhère pas à ses préjugés sur les Roumains, je n’achète pas non plus son discours sur les Allemands.

Il devrait voir les Européens de l’Est sur les fermes pour voir comment ils travaillent à une cadence qui dépasse les gens de l’ouest.

Je suis aussi certain que, contrairement aux Allemands, les Roumains ne s’absentent pas du travail une semaine pour un rhume.

Berliner Morgenpost

Et le mercure des nouvelles ampoules?

L’UE bannit les ampoules de 100 watts traditionnelles.


novembre 2021
D L M M J V S
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Catégories

Mises à jour Twitter


%d blogueurs aiment cette page :