Posts Tagged 'langue'

Pour une école publique trilingue

Il paraîtrait que, contrairement à ce qu’ils laissent insinuer depuis des semaines, l’accès à l’école anglaise et l’enseignement de l’anglais seraient deux choses distinctes. Évidemment que oui mais, comme je viens de l’écrire, je n’ai pas entendu très souvent des commentaires en faveur d’un meilleur enseignement de l’anglais alors que nos nationaleux ordinaires criaient que la loi 103 permettait de « s’acheter un droit » et qu’il s’agissait de rien de moins que la mort de l’école française.

Dans un twitfight avec le chef des communications de Pauline Marois, j’ai appris que le PQ se range du bord de l’ADQ au sujet de la Loi 103.

On me parle d’une demi-année d’immersion au primaire et secondaire, plus une session de Cégep.

Ça commence à ressembler à une bonne solution. J’exige cependant des garanties que l’on va s’attaquer au problème du mauvais enseignement de l’anglais à l’école francophone, source de la forte demande de l’école anglais.

Maintenant, à moi de proposer quelques pistes afin de moderniser le système d’éducation public québécois:

1) Une école à programme européen: Enseignement en français ou en anglais selon la communauté linguistique, cours de l’autre langue officielle le plus tôt possible et introduction graduelle de l’espagnol, comme troisième langue de l’Amérique du Nord. L’obtention du DES serait conditionnelle à la réussite d’examens prouvant une connaissance fonctionnelle des deux autres langues.

2) Une école d’immersion: Programme enseigné dans les deux langues dans une proportion 2/3 vs 1/3, plus bien évidemment l’espagnol à introduire en fin du primaire. Bien sûr, tout est une question de nombre d’heures alors ça pourrait revenir au même d’avoir des semestres dans l’autre langue puisqu’on apprend mieux en étant intensément dedans.

Il faut que, comme en Allemagne, au Danemark, en Finlande ou ailleurs en Europe, le diplôme d’études secondaires soit conditionnel à la réussite d’examens en plusieurs langues.

Une Loi 101 pour l’Allemagne?

Controverse en Allemagne. Au sortir de son congrès, la CDU d’Angela Merkel se prononce en faveur de la protection de la langue allemande en enchâssant celle-ci comme langue de la République fédérale dans l’article 22 de la Loi fondamentale de 1949.

Le Berliner Morgenpost a consacré plusieurs textes au sujet dans son édition de mardi, allant chercher des réactions à travers le monde politique et culture, mais également en ressortant des articles sur des sondages réalisés auprès du public sur la question de la langue allemande.

Je pourrais vous ennuyer avec toutes ces données mais je n’ai pas envie de vous parler d’autre chose que ce qui m’a le plus frappé.

On en a eu l’occasion encore lors du Sommet de la Francophonie ou les derniers Jeux olympiques, on ne cesse de nous rabattre les oreilles avec le recul du français au sein des institutions internationales. Louise Beaudoin est bien connue pour s’insurger sur le sujet, n’épargnant pas la France qu’elle accuse de laxisme.

Savez-vous ce que pensent les Allemands du sujet? Les Allemands demandent plus de respect pour leur langue à l’intérieur de l’UE, désirant que l’allemand ait le même traitement que le français et l’anglais, soit le niveau de « langue de travail » puisque les Germanophones constituent le plus grand groupe linguistique dans l’Union. Bruxelles a d’ailleurs été rappelé à l’ordre par 4 des 5 partis présents au Bundestag, sans que l’on donne suite à la requête.

Ainsi, cette perception que les Francophones sont les seuls à defendre leur langue est fausse. On pourrait même en rajouter, j’ai personnellement l’impression que certains défenseurs du français se proclament en faveur de la diversité linguistique face à l’anglais mais, dans les faits, ça ferait très bien leur affaire si le français remplaçait l’anglais au-dessus de la pyramide sans changer le déséquilibre qu’ils dénonçaient au départ.

SPD erhebt Vorwurf der Deutschtümelei gegen CDU
« Es wird Zeit, dass wir unsere Sprache schützen »
Was die Deutschen über ihre Sprache denken
CDU will Deutsch im Grundgesetz verankern
Braucht Deutsch Schutz des Grundgesetzes?
Deutsch im Grundgesetz verankern? Bitte nicht!


avril 2017
D L M M J V S
« Sep    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

Catégories

Mises à jour Twitter


%d blogueurs aiment cette page :